Julien Laru

Julien Laru

Co-Président

Julien Laru occupe la fonction de Co-Président de l'ADESS Ouest Côtes d'Armor.


Membre:

Interview

Pouvez-vous nous raconter votre parcours en quelques  mots ?
J’ai toujours travaillé dans l’animation : pour enfants, pour adultes, dans des Villages Vacances Familles...Jusqu’à présent, tout mon parcours professionnel s’est déroulé dans ce domaine, et toujours dans l’Économie Sociale et Solidaire. Au départ, c’était dû au hasard. Puis, c’est devenu un choix. Aujourd’hui, c’est une évidence. En 2012, suite à l’obtention de mon diplôme RET - Responsable d'Établissements Touristiques, j’ai pris la direction de l'association PlouhArmor. L’activité principale de cette association loi 1901 est l’organisation de classes découverte. Mais nous nous occupons aussi de l'accueil de randonneurs, de centres de loisirs et de vacanciers handicapés. PlouhArmor gère trois centres d’hébergement. C’est un vrai acteur touristique de l’ESS.

Pourquoi vous-êtes vous investi dans l’ESS et plus particulièrement au sein de l’ADESS ?
J’ai d’abord fait adhérer Plouharmor à l’ADESS. C’était en 2014. Je souhaitais développer mon réseau. C’est à ce moment là que j’ai pris conscience que j’étais moi-même un acteur de l’ESS. Rapidement, je me suis bien retrouvé dans cet esprit développé par l’ESS. J’ai pu bénéficier de dispositifs intéressants pour les projets de développement que je voulais mettre en place pour l’association. Il était évident pour moi de m’investir au sein de l’ADESS. C’est ma façon de fonctionner : je donne pour recevoir. Mon implication s’est faite progressivement et notamment dans la préfiguration du pôle ESS de Guingamp. Quand il a vu le jour, c’était naturel pour moi d’être au coeur de l’Agence de Développement de l’Économie Sociale et Solidaire de l’Ouest Côtes d’Armor. En août 2017, j’ai accepté de partager la présidence avec Frédéric Corre.

Comment imaginez-vous votre mission dans les prochaines années ?
D’abord, il faut continuer à faire rayonner les valeurs de l’ESS. Ma mission est aussi d’accompagner les salariés de l’ADESS dans leur quotidien pour qu’ils se sentent au mieux dans leurs propres missions. Il me tient à coeur de développer, encore plus, la reconnaissance de l’ESS sur les territoires de Guingamp Paimpol Armor-Argoat Agglomération et Leff-Armor. Il est capital de montrer que l’ESS est une vraie économie, avec des salariés, des retombées financières, une façon d’entreprendre.